1- Le principe d'Action Positive

Il existe 4 grands principes en sophrologie que je vais vous faire découvrir et l'un d'eux est ๐—น'๐—ฎ๐—ฐ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ฝ๐—ผ๐˜€๐—ถ๐˜๐—ถ๐˜ƒ๐—ฒ.

Avez-vous déjà eu tendance à vous identifier à votre problème du moment ? Et lorsque le problème est trop envahissant, il nous accapare jusqu’à devenir nous-même. Mais, de surcroit, il nous empêche de revenir au positif et tout nous parait sans issu.

La sophrologie peut vous aider à ne pas perdre pied. Bien-sur, nous ne pouvons pas effacer le problème, ni le résoudre mais nous allons pouvoir vous (re)connecter au positif, celui présent en vous. Car : oui, il y a toujours du positif quelque part. En vous reconnectant à ce positif, vous pourrez mieux faire face à ce problème. 

๐๐ฎ๐ž๐ฅ ๐ž๐ฌ๐ญ ๐ฅ๐ž ๐ฉ๐ซ๐ข๐ง๐œ๐ข๐ฉ๐ž ?

On a tous déjà entendu « le positif attire le positif », et bien cette idée générale représente le fait que toute action ou pensée positives engendrent de nouvelles actions ou pensées positives. Ce mantra nous permet alors de nous projeter, d’aller de l’avant et de mettre en place des choses concrètes qui permettent de se réaliser ! Ces actions ou pensées positives activent notre corps et notre esprit ce qui renforce l’harmonie sur notre organisme tout entier.                                                                                        

Pour cela, il faut entrer dans un processus d’action en pleine conscience. C'est à dire avoir conscience des répercussions de nos actes et en retenir le positif. Cela permet également de développer la confiance en soi.

๐‚๐จ๐ฆ๐ฆ๐ž๐ง๐ญ ?

En sophrologie, lorsque nous travaillons sur la relaxation, nous l'installons d’abord par un dialogue avec la pleine conscience de la personne. Cette personne suit nos instructions de détente & relaxation corporelles ce qui provoque des réactions physiologiques & biologiques naturelles au niveau du cerveau. Avec l’apaisement du corps, les cellules du cerveau vont se mettre à produire des hormones spécifiques qui vont avoir un effet apaisant sur le mental. On aura donc eu un transfert du positif corporel au mental.

Retenons donc que tout effet positif sur notre corps a une répercussion positive sur le mental et inversement. 

Ainsi, grâce à la pratique régulière de la sophrologie, vous pourrez activer votre propre potentiel pour accéder au positif qui se trouve en vous. Et à force de pratiquer, cela deviendra une habitude que vous pourrez mettre en action dès que vous en aurez besoin.

2- Le schéma corporel

Voici le second principe en sophrologie mais...
 
๐๐ฎ’๐ž๐ฌ๐ญ-๐œ๐ž ๐ช๐ฎ๐ž ๐œ’๐ž๐ฌ๐ญ ?
Le schéma corporel est le vécu intérieur que nous avons de notre propre corps.
L’intégrer signifie que nous prenons conscience de cette réalité au travers des sensations et émotions que nous éprouvons. Que ça soit la peur via une boule au ventre ou une oppression du plexus solaire, le sentiment amoureux via une chaleur au niveau du cœur, des picotements dans le ventre etc... ces perceptions internes sont renseignées par nos 5 sens et font donc parties de notre schéma.
Le schéma corporel c’est aussi la conscience que nous avons de notre corps en termes de volume, de forme et de taille, la conscience de la place et de la forme de chaque segment de ce corps, la conscience de nos mouvements, de nos déplacements.
 
๐•ƒ๐•’ ๐•ค๐• ๐•ก๐•™๐•ฃ๐• ๐•๐• ๐•˜๐•š๐•– aide à l’intégration du schéma corporel et permet une meilleure connaissance & maîtrise de notre corps dans le but de vivre harmonieusement avec.
 
๐‚๐จ๐ฆ๐ฆ๐ž๐ง๐ญ ?
En sophrologie, nous explorons des états modifiés de conscience où les perceptions que nous avons de notre corps changent par rapport à celles de la conscience ordinaire.
C’est à dire que là, où vous aviez l’habitude d’avoir un contour du corps bien défini, il n’y a plus de limite. Là où vous sentiez le poids du corps, vous pouvez ressentir une totale légèreté.
 
Les objectifs sont donc :
D’avoir une image de son corps juste et tout aussi unifié que diversifié.
De pouvoir supporter les modifications liées aux réactions venant du monde extérieur ou intérieur.

3- L'adaptabilité

Le 3ème principe est celui d’adaptabilité.

Il se définit par la capacité à conserver un point de vue positif, à gérer le stress et à réagir avec créativité aux changements et aux nouvelles situations qui se présentent et que l’on ne maitrise pas. C’est à dire la facilitation du processus de changement quant aux difficultés communément rencontrées. 

En sophrologie, les techniques et théories qui composent la méthode doivent « s’adapter à la réalité des patients qui la pratiquent et non l’inverse ». Autrement dit, le principe d’adaptabilité implique que le praticien en sophrologie adapte sa méthode d’accompagnement aux capacités et aptitudes, aux besoins et à l’environnement de la personne accompagnée. 

Il s’agit néanmoins, de conserver une attitude positive et souple face aux imprévus, à la nouveauté, ou encore aux nécessités de changements. 

Comme disait Bouddha, « la seule chose qui soit constante, c’est le changement ! ». Toute demande d’adaptation peut générer un stress et cela est normal. Mais le stress peut être vécu de façon positive, dynamique et créateur de nouvelles solutions. 

Comme vous pouvez le constater, ce principe associé à celui de l’action positive, s’imbriquent et se renforcent. Plus vous vivez dans le moment présent, plus vous êtes conscient et plus votre conscience est tournée vers le positif, plus il vous sera facile de gérer émotionnellement les imprévus et d’y répondre efficacement. 

Ce qui veut dire en tant que sophrologue thérapeute, je m’adapte à chacun en restant tournée vers le positif. Je propose donc des protocoles et programmes d’accompagnement personnalisés pour apporter la meilleure réponse à chacun.

4- La réalité objective

Le principe de la réalité objective consiste à être le plus objectif possible par rapport à soi, aux autres et à son environnement sans porter de jugement de valeur mais simplement en considérant les choses pour ce qu’elles sont. 

Ce principe nous invite à prendre du recul par rapport à ce que l’on vit. En effet, nous donnons souvent une valeur aux événements que nous vivons, à les qualifier de bons ou mauvais moments. Mais, voir les choses telles qu'elles sont, sans analyse ni jugement permettra de déconditionner notre comportement face à ces événements.

En sophrologie, le but est de regarder les faits tels qu’ils sont, sans interprétation puis, dans une démarche d’introspection, de prendre conscience de nos tensions, de nos émotions, de nos pensées et de nos croyances afin de les modifier s’ils sont négatifs ou de les renforcer s’ils sont positifs.

La sophrologie va vous faire vivre la réalité objective différemment, en s’ancrant dans le moment présent en étant dans la pleine conscience. Vous êtes alors présent à vous-même, aux autres et à l’environnement. 

Se recentrer sur soi, sur le présent, laisser tomber les jugements et se focaliser sur notre réalité nous permet d’être ancré aux sensations du moment sans anticiper des choses que nous ne sommes pas en mesure d’anticiper. 

Il est temps de profiter du moment présent !